La coopérative de solidarité

Download: 

De nombreux travaux ont démontré qu'avec le déploiement de l'économie de marché, l'ouverture des marchés et l'extraordinaire mobilité du capital, nos sociétés dites post-modernes ont tendances à générer de l'exclusion sociale à divers niveaux. Face à une cette situation, la coopérative bénéficie d'une position stratégique. Organisation conciliant entreprise et association de membres et ayant une finalité de satisfaction des sociétaires plutôt que le rendement maximal sur le capital investi, la coopérative serait-elle davantage susceptible de renforcir la cohésion sociale que d'autres modèles organisationnels ?

C'est l'hypothèse maîtresse orientant l'ensemble de ces travaux et une des questions étudiées au Centre de recherche sur les innovations sociales (CRISES) de l'Université du Québec à Montréal. Les coopératives sont étudiées sous divers angles selon la provenance et l'intérêt des chercheurs associés à la recherche. La contribution du CRISES dans cette recherche est de mener des travaux sur ce qui est unique au pays, les coopératives de solidarité. Ces organisations sont analysées selon cinq dimensions déjà éprouvées dans une autre recherche portant sur des coopératives de services financiers au CRISES : la territorialité, l'accessibilité, l'employabilité, la démocrativité et la connectivité.

Subtitle: 
une formule originale
Author: 
Girard, Jean-Pierre
Co-Author: 
Langlois, Geneviève
Pages: 
4
Publication Date: 
2005
Stock #: 
MW160105F
Language: